Contact

UFE - Monaco

B.P. 321.
MC 98006 MONACO CEDEX
info@ufe-monaco.org



Accueil Nos Actions Enfants Du Pays UFE : Bilan Logement 2016
UFE : Bilan Logement 2016 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Christophe Pisciotta   
Jeudi, 24 Novembre 2016 01:26

Chers Français,

Chers Amis,

L’Union des Français de Monaco a pour missions d’assurer un lien privilégié des Français avec la mère patrie, de défendre leurs intérêts et de leur apporter soutien et entraide au quotidien.

Lors de nos rendez-vous du début de l’année 2016 avec l’Ambassade de France à Monaco, le Président de l’Union des Français de Monaco (UFE Monaco) et son bureau nouvellement élu ont souhaité mettre l’accent sur trois axes : le logement, la fiscalité, les festivités françaises à Monaco.

Je souhaitais faire un point d’étape sur le logement.

Nous avions exposé à Monsieur Hadelin de La Tour du Pin, alors Ambassadeur de France à Monaco, la situation de plus en plus tendue du marché immobilier monégasque concernant le logement des Français de Monaco, en particulier des Enfants du Pays.

En résumé :

Le marché libre s‘emballe avec des augmentations de loyers lors des renouvellements de baux allant parfois jusqu’à 50%.

Le manque de logements domaniaux pousse les Monégasques à opter pour des appartements sous loi 1235, qui étaient jusqu’alors le dernier rempart pour les Enfants du Pays.

La restructuration du paysage immobilier entraîne inévitablement la destruction de logements anciens, qui étaient à des niveaux de prix raisonnables pour nos compatriotes et qui sont remplacés par du neuf, au prix du neuf !

Ainsi de nombreux Français, travaillant à Monaco et y vivant depuis longtemps, sont obligés de quitter la Principauté lors d’augmentations indécentes de leurs loyers, des familles qui s’agrandissent ou se réduisent ne trouvent plus à se loger à des prix en rapport avec leurs revenus, etc …

Monsieur Hadelin de La Tour du Pin s’était ému de cette situation, et bien que n’ayant évidemment aucun moyen d’intervenir sur le marché, s’était engagé à faire part de ces constats au plus haut niveau.

Ce fut chose faite le 31 Mai 2016 à Paris et je l’en remercie très sincèrement.

 

Résumé du compte rendu de la 9e commission de coopération franco-monégasque :

La 9e réunion de la commission de coopération franco-monégasque s’est tenue au ministère des Affaires étrangères et du Développement international à Paris, le 31 mai 2016, sous la présidence conjointe de Christian Masset, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et du Développement international et de Serge Telle, ministre d’état de la Principauté.

La délégation monégasque comprenait notamment les cinq conseillers de gouvernement - ministres et l’ambassadeur de Monaco en France. La délégation française comprenait notamment l’ambassadeur de France à Monaco ainsi que le préfet des Alpes Maritimes.

(…)

Cette réunion de la commission a également permis d’aborder la situation économique et sociale des Français résidant en Principauté, les dossiers économiques d’intérêt commun (projet monégasque d’extension en mer, attractivité touristique de la Côte d’Azur) et les questions internationales (francophonie, engagement de la Principauté dans le cadre de la protection de l’environnement et suivi de la COP21).

(Note de l’auteur : j’attire votre attention sur ce paragraphe)

Elle a aussi été l’occasion d’évoquer, en présence de Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, et du conseiller de gouvernement-ministre de l’Intérieur, les perspectives de l’amélioration de la coopération pour prévenir les infractions routières.

 

L’UFE Monaco reste vigilante sur cette problématique du logement et suit aussi attentivement les évolutions du projet IDA.

Il y a peu, Son Excellence Monsieur Serge Telle, Ministre d’Etat, a promis que des appartements sous loi 1235 seraient remis à neuf et proposés à la location entre 2016 et 2021. Les Français de Monaco de rang 2 et 3 pourront-ils postuler ? Et auront-il un espoir d’y accéder ? Cela est pour le moins improbable car de nombreux monégasques (rang 1) sont également en attente de logements.

Le 30 juin 2016, le Gouvernement Princier s’est prononcé en faveur du Très Grand IDA. Cet ambitieux projet de remembrement du quartier aboutira à la construction de près de 465 appartements.

Et combien pour les enfants du Pays ?

D’après Jean Michel Cucchi, Conseiller National, (interview Monaco Hebdo n°994) un espace pour 40 logements pourrait-être dégagé pour les Enfants du Pays. Mais il précise aussi que compte tenu de l’envergure des travaux, (ceux-ci) s’étaleront sur une quinzaine d’année.

Nous constatons que nos marges de manœuvre sont quasi-nulles. Nous pouvons et nous devons dénoncer cette situation ubuesque qui amène de plus en plus les Français de Monaco et les Enfants du Pays, à quitter la terre qui les a vus naître et prospérer pour trouver un toit et se loger de manière décente et raisonnable.

Des projets sont en cours, mais quand bien même, cela ne couvrira absolument pas les besoins en logements des Français de Monaco.

Préférant le partage du fruit de nos actions aux bruits de déclarations, soyez assurés que nous restons mobilisés pour la communauté Française dans son ensemble.

 

Christophe Pisciotta

Président

 

 

UFE Monaco


Mise à jour le Mardi, 17 Janvier 2017 18:37